Showing 1-20 of 54 items.

Louange à Allah à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Et louange à Lui dans l"au-delà. Et c"est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur.

Il sait qui pénètre en terre et qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y remonte. Et c"est Lui le Miséricordieux, le Pardonneur.

Ceux qui ne croient pas disent :"L"Heure de nous viendra pas" . Dis :"Par mon Seigneur ! Très certainement, elle vous viendra. [Mon Seigneur] le Connaisseur de l"Inconnaissable. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d"un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n"existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite.

afin qu"Il récompense ceux qui croient et accomplissent les bonnes oeuvres. Pour ceux-ci, il y aura un pardon et un don généreux.

Et ceux qui s"efforcent de rendre vains Nos versets, ceux-là auront le châtiment d"un supplice douloureux.

Et ceux à qui le savoir a été donné voient qu"on t"a fait descendre de la part de ton Seigneur est la vérité qui guide au chemin du Tout Puissant, du Digne de Louange.

Et ceux qui ne croient pas dirent :"Voulez-vous que l"on vous montre un homme qui vous prédise que lorsque vous serez complètement désintégrés, vous reparaîtrez, sans nul doute, en une nouvelle création ?

Invente-t-il un mensonge contre Allah ? ou bien est-il fou ?" [Non], mais ceux qui ne croient pas en l"au-delà sont voués au châtiment et à l"égarement lointain.

Ne voient-ils donc pas ce qu"il y a comme ciel et comme terre devant et derrière eux ? Si Nous voulions, Nous ferions au la terre les engloutisse, ou que des morceaux du ciel tombent sur eux. Il y a en cela une preuve pour tout serviteur repentant.

Nous avons certes accordé une grâce à David de notre part. ô montagnes et oiseaux, répétez avec lui (les louanges d"Allah). Et pour lui, Nous avons amolli le fer.

(en lui disant) :"Fabrique des cottes de mailles complètes et mesure bien les mailles". Et faites le bien. Je suis Clairvoyant sur ce que vous faites.

Et à Salomon (Nous avons assujetti) le vent, dont le parcours du matin équivaut à un mois (de marche) et le parcours du soir, un mois aussi. Et pour lui nous avons fait couler la source de cuivre. Et parmi les djinns il y en a qui travaillaient sous ses ordres, par permission de son Seigneur. Quiconque d"entre eux, cependant, déviait de Notre ordre, Nous lui faisions goûter le châtiment de la fournaise.

Ils exécutaient pour lui ce qu"il voulait : sanctuaires, statues , plateaux comme des bassin et marmites bien ancrées."ô famille de David, oeuvrez par gratitude", alors qu"il y a peu de Mes serviteurs qui sont reconnaissants.

Puis, quand Nous décidâmes sa mort, il n"y eut pour les avertir de sa mort que"la bête de terre", qui rongea sa canne. Puis lorsqu"il s"écroula, il apparut de toute évidence aux djinns que s"ils savaient vraiment l"inconnu, ils ne seraient pas restés dans le supplice humiliant [de la servitude] .

Il y avait assurément, pour la tribu de Saba un Signe dans leurs habitats; deux jardin, l"un à droit et l"autre à gauche."Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez Lui reconnaissants : une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur".

Mais ils se détournèrent. Nous déchaînâmes contre eux l"inondation du Barrage, et leur changeâmes leurs deux jardins en deux jardins aux fruits amers, tamaris et quelques jujubiers.

Ainsi les rétribuâmes Nous pour leur mécréance. Saurions-Nous sanctionner un autre que le mécréant ?

Et Nous avions placé entre eux et les cités que Nous avions bénies, d"autres cités proéminentes, et Nous avions évalué les étapes de voyage entre elles."Voyagez entre elles pendant des nuits et des jours, en sécurité" .

Puis ils dirent :"Seigneur, allonge les distances entre nos étapes", et ils se firent du tort à eux mêmes. Nous fîmes d"eux, donc, des sujets de légendes et les désintégrâmes totalement. Il y a en cela des avertissements pour tous grand endurant et grand reconnaissant.

Et Satan a très certainement rendu véridique sa conjecture à leur égard. Ils l"ont suivi donc, sauf un groupe parmi les croyants.